Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Informez-vous | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Actualités

  • Augmenter la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
Accueil  >  Actualités  > Les vœux au personnel de La Domitienne

Les vœux au personnel de La Domitienne

 
Un air consensuel flottait ce soir-là sur la cérémonie des vœux au personnel, en cette fin d’année, qui était aussi une fin de mandat.
Guillaume Benhaiem entouré des élus
Guillaume Benhaiem entouré des élus

Le directeur des services a livré le message « d’un moment de partage, particulier car c’est la dernière fois que Michel Bozzarelli l’honore, » a déclaré Guillaume Benhaiem. Et c’est en alexandrin qu’il a rendu hommage à l’ancien président de La Domitienne, parti quelques mois plus tôt.

Une alchimie complexe

Après l’énumération des départs à la retraite, des nouveaux entrants, des avancements de grade et des naissances, il s’est penché sur le rôle du directeur des services, « le plus proche du président et des maires, nécessitant aussi une alchimie complexe entre les attentes des élus et celles du personnel. Mais l’essentiel est que tous ensemble, dans le même sens, on avance dans l’intérêt de notre administration et pour son efficience. »

la photo de la grande famille de La Domitienne
la photo de la grande famille de La Domitienne

Christian Séguy, vice-président en charge du personnel, a rappelé les nombreux services développés pendant ce mandat « passé à vive allure, qui a vu le nombre d’agents grimper de soixante en 2008 à 92 aujourd’hui. Vous assurez au mieux ce service public, en montrant ce que l’on sait faire. Continuez à œuvrer, nous en sommes satisfaits. »

Qualité du travail et capacité d’adaptation

Le nouveau président s’est adressé pour la première fois à l’ensemble du personnel, le remerciant pour la qualité de son travail et sa capacité d’adaptation. « Les élus réfléchissent et c’est vous qui réalisez. Vous êtes le bras armé de nos choix politiques, » a conclu Alain Caralp.

Le mot de la fin est revenu à Michel Bozzarelli, « je partage avec vous la réussite de La Domitienne et je pars heureux. » Il n’a pu retenir son émotion lorsqu’un chœur promptement constitué, lui a fait l’aubade, sur l’air d’« adieu monsieur le professeur ». Après le sympathique buffet, chaque agent s’en est allé, avec sa corbeille pour festoyer au réveillon.

le choeur imprivosé pour une ode à M.Bozzarelli
le choeur imprivosé pour une ode à M.Bozzarelli