Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Informez-vous | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Actualités

  • Augmenter la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
Accueil  >  Actualités  > Le parc régional se dessine sur le triangle Maureilhan-Montady-Colombiers

Le parc régional se dessine sur le triangle Maureilhan-Montady-Colombiers

 
Les acquisitions foncières sont en voie d’achèvement

Une nouvelle fois, le conseil syndical du Parc régional d’activités économiques Pierre-Paul Riquet, s’est tenu fin janvier, à l’hôtel communautaire de Maureilhan. En l’absence du président de Région, c’est Jean-Claude Gayssot qui présidait la séance, aux côtés du vice-président du syndicat mixte Alain Caralp, de Claude Zemmour pour la Région et des maires de La Domitienne, concernés par le projet.

Si le conseil a vu l’adoption des comptes 2014, faisant apparaitre un excédent de 424 856 € qui permettra le financement des acquisitions foncières à venir, il a aussi permis de faire le point sur les acquisitions foncières déjà réalisées. Une vente a été menée à terme et six promesses ont été signées sur les neuf engagées, pour la première tranche. Le projet impacte une surface globale de 16 hectares, où les entreprises non commerciales pourront acquérir prochainement des lots « à la carte » suivant leurs besoins.

Entourant Jean Claude Gayssot, le président de La Domitienne Alain Caralp, le vice-président régional Claude Zemmour, Serge Pesce 1er vice-président de La Domitienne et le maire de Montady, Alain Castan.
Entourant Jean Claude Gayssot, le président de La Domitienne Alain Caralp, le vice-président régional Claude Zemmour, Serge Pesce 1er vice-président de La Domitienne et le maire de Montady, Alain Castan.

Enfin le bilan de la concertation publique préalable sur les communes de Colombiers et de Montady s’avère positif, relevant une adhésion globale à ce projet d’aménagement, dont l’atout reste de toute évidence la proximité de la voie ferrée. L’année 2015 verra la finalisation des études réglementaires.