Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Informez-vous | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Actualités

  • Augmenter la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
Accueil  >  Actualités  > Dans l’univers du déchet, le mobilier trouve sa place

Dans l’univers du déchet, le mobilier trouve sa place

 
Les déchetteries de Nissan et de Cazouls sont équipées d’une benne éco mobilier.

Lieu de notre boulimie de consommation, la déchetterie trie de plus en plus. Après les bennes sélectives pour les déchets électriques et électroniques, les gravas, le bois, les déchets verts, les cartons, les encombrants, les métaux et les produits dangereux ménagers, voilà que la benne pour le mobilier vient de prendre place, à la déchetterie de Nissan. Neuf filières de recyclage sont ainsi mises à disposition des Domitiens.

Maintenant les usagers pourront déposer en toute tranquillité la chaise de mamie, le canapé ou le lit de maman, y compris les éléments de cuisine et de jardin.

La filière éco mobilier, comment fonctionne t-elle ? Elle réunit les distributeurs et les fabricants français de mobilier, les collectivités locales et les acteurs de l’économie sociale et solidaire ainsi que les industriels de la collecte et du recyclage. Ce programme est financé par l’éco-participation appliquée sur les meubles neufs, signant ainsi la seconde vie du meuble usager.

Ont été déposés dans les deux déchetteries du territoire, en 2015 :

1 468 tonnes de déchets verts

1 282 t. d’encombrants

2 882 t de gravas.