Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Informez-vous | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Actualités

  • Augmenter la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
Accueil  >  Actualités  > Café Philo Sophia à la Maison du Malpas

Café Philo Sophia à la Maison du Malpas

 
« Peut-on penser sans langage ? »

Louis Lavelle a-t-il raison de dire : « le langage n’est pas, comme on le croit souvent, le vêtement de la pensée. Il en est le corps véritable » ?

Mais comment comprendre vraiment cette pensée, qui semble bien éloignée de ce qui nous vient spontanément à l’esprit concernant ces rapports entre le dire ou l’écrire d’une part, et d’autre part les idées et leurs développements ?

Qui n’a pas lu les annotations suivantes du correcteur sur sa rédaction : « Des idées sur le fond, mais la forme n’est pas satisfaisante... » ? Ce qui peut donner à penser que, contrairement à l’affirmation de L. Lavelle, la pensée existe indépendamment du langage, et que celui-ci sert avant tout à communiquer celle-là à autrui, si possible avec le maximum de clarté et d’élégance.

Ainsi une pensée déjà constituée chercherait à s’exprimer dans les mots pour être partageable avec les autres... Lorsque Platon définit la pensée comme « dialogue intérieur de l’âme avec elle-même » (Thééthète), ne se rapproche-t-il pas d’une telle conception ? Mais peut-on ainsi distinguer de façon aussi radicale langage et pensée ? La question posée ce soir, apparemment simple, engage en réalité une réflexion aux enjeux considérables sur la nature du langage aussi bien que de la pensée, et les rapports qu’ils entretiennent entre eux. A travers elle, c’est également le problème de « l’exception humaine » par rapport aux animaux qui est également posé... La philosophie n’a jamais cessé de se questionner sur le sujet dès sa naissance, et ce questionnement s’est trouvée réactivée récemment par les recherches en sciences cognitives aussi bien que linguistiques, sans oublier celles qui explorent le cerveau....

samedi 17 MAI, 18h