Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Informez-vous | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Agenda

  • Augmenter la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
Accueil  >  Agenda  > Café Philo Sophia

Café Philo Sophia

Le 09/11/2013

Heure : 18h à 20h15
Lieu : COLOMBIERS Maison du Malpas

Est-il nécessaire de penser sa vie pour la réussir ?

Voilà peut-être la question la plus importante de toute la philosophie, et plus encore de nos vies.

Sommes-nous capables de réaliser dans nos existences une certaine forme de bien, et comment ? Plusieurs questions derrière celle-ci. Tout d’abord, qu’est-ce qu’une « vie réussie » ?

La société de consommation a des réponses déjà prêtes, qu’elle ne cesse de nous seriner : il y a des « winners » et des « loosers », et c’est la manière dont on est performant et dont on consomme qui en décide... mais nous savons bien au fond de nous que cette réussite sociale est très loin de suffire pour une vie réussie, c’est-à-dire heureuse. Comment alors définir ce « bien » auquel nous nous référons, tout en sachant qu’il est l’affaire singulière de chacun ?

Deuxième question : En quoi notre réflexion sur l’existence peut impacter le cours de notre vie ? Pouvons-nous faire autant confiance au rôle de la pensée ? Quelle est au juste la nature des rapports entre la réflexion sur l’existence et la réalité de cette existence ? En quoi consiste mon pouvoir de pensée et quelles sont ses limites ? Troisième question : la pensée ne peut-elle pas dans certaines conditions constituer un obstacle à l’atteinte de ce bien ? François Jullien, dans sa « Philosophie du vivre », n’est pas loin de le penser...

Enfin, dernière question : Peut-on juger la vie à partir de valeurs extérieures, ou bien au contraire la vie ne cesse-t-elle pas de se juger elle-même, en pure immanence, à travers la nature des affects qu’elle produit ? C’est Spinoza éclairé par Deleuze qui montre ici la voie...