Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Informez-vous | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Actualités

  • Augmenter la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
Accueil  >  Actualités  > Café Philo : " Notre héritage n’est précédé d’aucun testament "

Café Philo : " Notre héritage n’est précédé d’aucun testament "

 

En expliquant que « faute de tradition qui choisit et nomme, qui transmet et conserve, qui indique où les trésors se trouvent et quelle est leur valeur » (« Crise dans la Culture »), Hannah Arendt montre que nos sociétés modernes ne savent pas vraiment de quoi elles héritent...

Tocqueville déjà, toujours d’une lucidité remarquable sur la démocratie, prédisait : « Le passé n’éclairant plus l’avenir, l’esprit marche dans les ténèbres »...

Nous nous proposons de réfléchir sur cette notion d’héritage – qu’est-ce au juste que l’héritage (culturel) et en quoi est-il une donnée constitutive de toute existence individuelle ou collective ? - et de nous interroger sur les difficultés que rencontrent nos sociétés contemporaines à nouer un rapport vivant avec leur passé (comme d’ailleurs avec leur avenir), difficulté que certains appellent aujourd’hui « le présentisme »...

Peut-on à la fois être amoureux de la tradition et ne pas être un « conservateur » ?