Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Informez-vous | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Agenda

  • Augmenter la taille du texte
  • Réinitialiser la taille du texte
  • Diminuer la taille du texte
Accueil  >  Agenda  > Café Philo : "Autrui n’est-il que mon semblable ?"

Café Philo : "Autrui n’est-il que mon semblable ?"

Le 14/10/2017

Heure : 17h45
Lieu : Maison du Malpas

« Autrui, c’est celui que je ne suis pas et qui n’est pas moi » (Sartre, l’Etre et le Néant). Nous voyons bien le paradoxe inclus dans notre question : autrui est à la fois notre alter ego et en même temps, comme le dit Sartre, celui qui se pose dans une relation d’altérité vis-à-vis de moi.
Le discours humaniste classique semble souvent ne retenir que ce que nous partageons en commun, en négligeant ce qui me sépare d’autrui… Pourtant notre expérience concrète d’autrui ne cesse de nous confronter à l’altérité…
La philosophie de son côté, depuis le milieu du XIXème siècle, a découvert le paradoxe : comment ma subjectivité, censée être la source de toute visée de sens, peut rendre compte de la signification autrui, c’est-à-dire de cet objet qui se présente dans mon champ de conscience comme irréductible à tout objet, étant lui-même source d’un autre champ de perception, d’une autre visée source de sens face à la mienne ?
A la question « autrui n’est-il que mon semblable », nous ne pouvons essayer de répondre qu’en prenant « à bras le corps » le paradoxe d’autrui comme étant à la fois mon « prochain » et l’Autre que moi…